Avis sur Edward Jones

Mis à jour le 26 déc. 2019

Pour filtrer les avis, ou .
4,0
73%
Recommandent à un ami
91%
Approuvent le PDG
Edward Jones Managing Partner  Penny Pennington
Penny Pennington
493 évaluations
  1. Edward Jones - Home Office | Département de [employer]
    5,0
    Employé actuel, plus de 3 ans

    Une culture et un modèle économique vraiment uniques

    16 janv. 2019 - recruteur sénior à Mississauga, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    J'ai commencé comme conseiller financier de terrain. Au retour de mon congé de maternité, j'ai accepté une offre au siège en tant que recruteur principal. La direction se soucie véritablement de retenir les meilleurs talents et offre des possibilités de développement et d'accélération de votre carrière. J'ai travaillé dans l'une des cinq grandes banques, il y a vraiment une différence d'environnement et de culture, qui favorise la croissance et les possibilités illimitées de carrière. Edward Jones respecte et encourage le principe de la famille d'abord pour ses employés et ses clients. Je suis chanceux d'avoir trouvé une entreprise aussi centrée sur le client!

    Inconvénients

    La présence au Canada pourrait être plus importante afin que davantage d'employés puissent apprécier de travailler dans l'une des meilleures entreprises du secteur financier!

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    3 personnes ont trouvé cet avis utile
  2. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    5,0
    Employé actuel, plus de 10 ans

    Conseiller financier

    13 janv. 2019 - Conseiller financier à Toronto, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Accent totalement mis sur le client en ce qui concerne les objectifs, la tolérance au risque et la clarté sur les performances et les coûts. La philosophie d’investissement à long terme, axée sur l’éducation et l’engagement des investisseurs, fait une grande différence pour attirer et retenir les clients. L’entreprise gère bien plus d’un billion de dollars, et cela ne se fait pas par l’acquisition de concurrents, mais par une structure de croissance organique et une infrastructure de formation qui attire des personnes intelligentes et travailleuses.

    Inconvénients

    Le rôle d’un conseiller financier dans toute entreprise est extrêmement difficile. Cette société ne fait pas exception. Même avec une formation de pointe à l’EJ, cette carrière n’est pas pour tout le monde. Il est facile de dire que l’on veut devenir conseiller financier, mais ce qui compte vraiment, c’est de savoir apporter une preuve de rentabilité à un client potentiel, travailler de longues heures (surtout au début) et prendre la résolution de ne jamais abandonner dans une situation difficile. Nous avons besoin d’un plus grand nombre de Canadiens pour déterminer dans quelle mesure nous sommes bons par rapport à la concurrence, à la fois en tant qu’employeur et client.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    1 personne a trouvé cet avis utile
  3. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    2,0
    Ancien employé, moins d'un an

    Faites attention à ce que vous souhaitez

    14 août 2019 - Conseiller financier à Toronto, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Formation rémunérée et salaire de base (bien que décroissant) pendant les cinq premières années, bon ensemble d’avantages sociaux, certains collègues ont offert leur soutien et leur mentorat.

    Inconvénients

    C’est un modèle commercial horriblement dépassé : on frappe à la porte froide. Personne, et encore moins dans une carrière professionnelle, n’attire les clients de cette façon. Vous n’avez pas de pistes ou de comptes sur lesquels travailler, mais personne ne vous le dit pendant le processus de recrutement et d’intégration — je ne l’ai appris qu’à la formation KYC. Si on vous attribue un bureau (il n’y a aucune garantie — vous pourriez travailler chez vous), il s’agit d’un atelier pour une seule personne, donc pas de collègues avec qui travailler. Certains administrateurs généraux sont très condescendants.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    13 personnes ont trouvé cet avis utile
  4. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    5,0
    Employé actuel, plus de 10 ans

    J'aurais dû venir plus tôt !

    12 janv. 2019 - Conseiller financier à Brampton, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Vous avez la possibilité de créer votre propre affaire sans être confronté à la réalité du « je suis seul au monde ». Le soutien qu'ils apportent dès le départ est vraiment incroyable. Vous disposez de toute l'image de marque, de la recherche, de la technologie et de l'infrastructure physique fournies par Edward Jones. Cela ne me coûte rien et ne me prive pas de revenus futurs. Je peux construire une affaire en utilisant mes idées, celles de n'importe qui d'autre et les idées éprouvées d'une entreprise qui existe depuis plus de 90 ans.

    Inconvénients

    Comme toute autre entreprise, il faut quand même travailler. C'est moi qui dois faire le travail. Ce n'est pas un inconvénient pour ceux qui veulent créer une entreprise qui peut faire une différence dans la vie des gens – c'en est un pour ceux qui cherchent simplement un emploi.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    1 personne a trouvé cet avis utile
  5. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    1,0
    Ancien employé, plus d'un an

    Il y a deux versions pour chaque histoire : ceux qui boivent Kool-Aid et ceux qui n'en boivent pas.

    23 févr. 2019 - Conseiller financier à Whitby, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Formation, licence payée, salaire, bonne image auprès des employeurs potentiels lorsque vous partez. EJ m'a payé pendant plus d'un an au prix fort, m'a donné une licence et m'a laissé partir pour un emploi dans une banque. Fantastique !

    Inconvénients

    1 - Très très peu de conseillers réussissent grâce à la prospection. Mon expérience a été à une écrasante majorité celle de conseillers ayant bénéficié de droits acquis, qui prétendaient aux ensuite aux nouveaux FA que la prospection était la façon dont ils avaient réussi. Toutes les pratiques réussies le sont sur la base de recommandations et non sur le marketing de porte à porte. C'est dépassé et largement inutile. 2. Trop facile de jouer avec le système, pas d'interrogation sur votre pipeline à moins que vous ne soyez sur des mesures de performance. 3. Le volontariat : c'est génial sur le principe, mais les personnes qui vous soutiennent sur le terrain sont des amateurs. Mon responsable de niveau travaillait dans la gestion de fast-food et sa technique était construite autour de la motivation des adolescents, et non sur des FA expérimentés et très performants.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    12 personnes ont trouvé cet avis utile
  6. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    5,0
    Employé actuel, plus de 10 ans

    Avis sur Edward Jones

    23 oct. 2018 - Conseiller financier à Port Moody, BC
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Vous donne l'occasion de gérer votre propre entreprise avec un département de recherche et de soutien incroyable. Excellente rémunération sans plafond. De bonnes primes. Partenariats privés avec une culture mettant en avant les clients de longue date qui est toujours d'actualité. Nous permet de nous occuper d'eux au mieux. Donne l'occasion de réellement aider les gens. Chef de file technologique. Une région de conseillers connectée malgré les bureaux individuels. Excellente entreprise, je pourrais continuer encore et encore.

    Inconvénients

    Il n'est pas aisé de construire un entreprise quelle qu'elle soit, surtout au début. Cela demande un engagement fort. Vous devez trouver les clients vous-mêmes et c'est ce qu'il y a de plus difficile dans ce métier. Ça peut prendre des années, mais EJ a une bonne structure de rémunération et un système d'aide pour vous aider à réussir.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    1 personne a trouvé cet avis utile
  7. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    4,0
    Employé actuel, plus d'un an

    Excellent choix

    22 oct. 2018 - Conseiller financier 
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    1. Autonomie pour gérer vos horaires comme vous l'entendez. 2. Un excellent système de rémunération qui vous permet d'établir un cabinet sur 3-4 ans sans avoir à vous serrer la ceinture. 3. Un intérêt réel de la part d'autres conseillers financiers pour vous aider à développer votre pratique. C'est ÉNORME. Dans les autres cabinets, ça passe ou ça casse pour vous ; mais la culture ici est très axée sur votre réussite. Il était évident dans d'autres cabinets que les courtiers seniors étaient très heureux de vous voir échouer afin de pouvoir récupérer vos actifs lorsque vous démissionnez. Ce n'est pas le cas ici. 4. L'administration est assurée à des niveaux d'actifs beaucoup plus bas pour vous aider à vous concentrer sur l'acquisition de clients plutôt que sur la paperasserie. 5. Possibilité de devenir associé du cabinet. Cela dit, la structure de la société de partenariat signifie que vous n'êtes pas redevable aux sociétés de capitaux. Cela vous permet de fournir à vos clients de véritables conseils impartiaux. 6. La couverture des actions américaines est meilleure que celle d'une autre entreprise dans laquelle j'ai travaillé. (cela est dû à la forte présence d'Edward Jones aux États-Unis.) 7 Grand marché non exploité car la pénétration des entreprises au Canada en est encore à ses débuts. Au niveau des actifs, vous n'avez jamais à vous soucier de tomber sur des clients qui traitent avec d'autres branches de la banque. Par exemple : si vous travaillez pour la branche de courtage d'une banque et que vous tombez sur un client qui traite à la succursale et qui est extrêmement sous-desservi, vous ne pouvez pas suivre cette piste.

    Inconvénients

    1. Le porte à porte au début de votre carrière est la seule façon de vous construire un cabinet. Bien que je pense que cela soit en train de changer d'après les informations que j'ai entendues. 2. Certains logiciels de planification financière obsolètes sont utilisés, bien que j'aie entendu dire que des changements se produisaient également à ce niveau-là. 3. La conformité peut être difficile à gérer. Je pense que cela est dû au fait que certains employés ne sont pas dans l'industrie depuis très longtemps, voire pas du tout. Vous devez donc constamment vous expliquer et leur faire part de vos décisions. 4. Une gamme de produits limitée. Il y a beaucoup de FNB, de FONDS et d'actions que vous ne pouvez pas acheter. J'ai fini par adhérer à ces idéaux conservateurs, mais ce ne sera pas le cas pour tout le monde. Un exemple : la plupart des FNB autorisés ne sont que des fonds globaux ; les secteurs, les thèmes et les quants sont pour la plupart hors jeu. Certains fonds exotiques qui traitent avec des investissements que les analystes n'aiment pas sont exclus. Demandez ces informations à un conseiller actuel avant de vous inscrire.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    5 personnes ont trouvé cet avis utile
  8. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    1,0
    Employé actuel, moins d'un an

    Conseiller financier

    26 sept. 2018 - Conseiller financier à Toronto, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Vous êtes rémunéré durant votre formation. Ceux qui sont avec vous veulent réussir, et les formateurs ont un désir sincère de vous aider durant le temps que vous passez avec eux. La formation est meilleure que dans la plupart des endroits.

    Inconvénients

    Vente au porte-à-porte, ce qui explique pourquoi la marque ne se développe pas auprès des plus aisés, en particulier à cette époque. Pas vraiment honnête sur la manière donc vous êtes payé et sur le fait que, même en cas de réussite aux niveaux 1 à 3, vous ne pourrez pas subvenir à vos besoins, surtout dans les grandes villes. Difficile d'obtenir des réponses concernant votre rémunération après la date de mise en vente. Plus de la moitié des gens en formation ne restent pas plus de six mois. Les conseillers volent vos clients et prospects. Si vous souhaitez travailler 12 heures par jour, six jours sur sept, cet endroit est fait pour vous! Si vous arrivez à survivre trois ans et évitez de payer 65,000 dollars en formation, allez voir ailleurs.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    4 personnes ont trouvé cet avis utile
  9. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    4,0
    Employé actuel, plus de 3 ans

    Conseiller financier

    8 janv. 2016 - Conseiller financier 
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    Potentiel de gains illimité Gérez votre propre bureau Choisissez ce qu'il faut vendre/recommander Logiciels Équipe de recherche Philosophie d'investissement Si vous pouvez d'une manière ou d'une autre ignorer tout le baratin du siège social concernant le démarchage, 25 contacts par jour et une mesure irréaliste du rendement, c'est un assez bon emploi.

    Inconvénients

    Si vous débutez et que vous n'êtes pas une superstar, le salaire est nul (pas ce qui est promis ou indiqué) Démarchage, pour 100 personnes à qui vous parlez, 50 donneront un numéro de téléphone et 1 deviendra un client. Au Canada, l'industrie se dirige vers une tarification à la carte et à la gratuité... EJ encourage cette tendance, mais n'a pas réduit les attentes en matière de commissions, attentes qui sont devenues irréalistes si vous n'utilisez pas le financement de fonds. Un élément de chance - certains sont placés dans un bureau ou obtiennent des actifs immédiatement, et surprise, ils s'en sortent très bien. Alors que d'autres ne reçoivent rien, se débattent, et démissionnent généralement parce qu'ils gagnent à peine le salaire minimum. Voir d'autres personnes embauchées longtemps après vous recevoir la même quantité d'actifs que ce que vous avez eu du mal à réunir pendant plus de trois ans Faible reconnaissance de la marque au Canada

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    7 personnes ont trouvé cet avis utile
  10. Edward Jones - Financial Advisors | Département de [employer]
    3,0
    Employé actuel, plus d'un an

    Du bon et du mauvais

    3 nov. 2016 - Conseiller financier à Kingston, ON
    Recommander
    Approbation du PDG
    Perspective commerciale

    Avantages

    1) Les excellents outils et l'excellente technologie.  2) Le fait d'avoir un assistant personnel (un BOA).  3) L'absence totale ou presque totale d'investissement initial.  4) L'excellente structure de l'entreprise.  5) Les avantages appréciables. 

    Inconvénients

    1) Au départ, il faut inlassablement frapper aux portes et démarcher, pendant trois à cinq ans, pour développer un portefeuille stable.  2) Le salaire n'est que de 30 000 dollars les deux premières années et peut être réduit à zéro si les résultats escomptés ne sont pas atteints. Pour développer un portefeuille d'affaires viable à long terme, il faut être disposé à ne pas toucher de commissions au départ, ou à en toucher de très faibles.  3) Il faut supporter l'idée que, dans 70 % des cas ou plus, les clients qui prennent rendez-vous annulent au dernier moment ou ne se manifestent pas du tout sans même prévenir et ne répondent pas par la suite aux appels.  4) Il faut constamment et sans relâche relancer les clients potentiels avant qu'ils n'envisagent de peut-être conclure des transactions, ce qui peut prendre jusqu'à cinq ans.  5) Il faut être disposé à traiter avec des clients indésirables et à les supporter, alors qu'ils vendent constamment les produits dans lesquels ils ont investi et qu'ils ont peu, ou n'ont pas, de respect, ni pour vous, ni pour les bénéfices que vous leur apportez quand vos actifs proviennent d'un autre conseiller. 

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
    4 personnes ont trouvé cet avis utile
1 - 10 sur 38 Avis
</>Intégrer

Vous travaillez chez Edward Jones ? Partagez votre expérience !

Edward Jones logo
ou