Comparer SAP à Quandoo BÊTA

Comparez Quandoo avec SAP : évaluations des employés, postes vacants, approbation du PDG, perspectives futures et plus encore.

Évaluations d'employés

Note générale
(employés à plein temps et à temps partiel uniquement)
4,5
(basée sur 11885 avis)
3,1
(basée sur 135 avis)
Opportunités de carrière
4,2
3,0
Rémunération et avantages
4,4
2,8
Équilibre travail-vie privée
4,4
3,9
Équipe dirigeante
4,1
2,7
Culture et valeurs
4,5
2,9
Approbation du PDG
Bill McDermott  PDG SAP
96%Bill McDermott
Glen Drury PDG Quandoo
66%Glen Drury
Recommandent à un ami (%)
92%
47%
Perspective commerciale positive
84%
37%

Salaires

Salaires pour des emplois similaires
Software Developer110 salaires
80 000 CA$/an
Intern25 salaires
24 CA$/h
Inside Sales Executive14 salaires
56 178 CA$/an
Aucun salaire pour cette entreprise.

Ce que les employés en disent

Avantages
Inconvénients
« No cons »(sur 310 avis)
Avis en vedette

Ancien employé - Developeur

J'ai travaillé chez SAP à temps plein plus de 5 ans

Avantages

J'ai commencé chez SAP Labs a Montreal il ya 5 ans et au depart ce fut une très bonne experience: bonne ambiance, transparence et confiance, investissement dans le development des employés et des... transferts de connaissance, budget, projets interessants, etc... La compagnie offre de belles conditions tel que mentionné déjà par plusieurs comme le lunch payé. Selon l'équipe et le manager il peut avoir un bon équilibre entre le travail et la vie personnelle. Dans d'autres équipes, il faut faire des heures supplementaires a cause d'échéancier non réaliste. De plus il y a des activités de bénévolat organisé par la compagnie et un effort pour aider le communaute... Côte technique, il y a une ouverture pour les technologies plus courantes comme java et ça s'améliore peu à peu par rapport au reste de l'industrie. Pour plusieurs issus dun monde de JAVA et le Web, l'intégration à SAP va être difficile. Somme toute, la compagnie a de bonnes valeurs et traite bien ses employés à haut niveau.

Inconvénients

Helas, il y a beacoup d'emphase sur les apparences et on ne peut qu'être déçu de voir certaines pratiques. Apres quelque temps, on remarque certaines pratiques qui sont loin d'être benefiques pour... les employes dici car la priorité demeure la compagnie mère. Ce sont des inconvénients qui sont dus au fait que c'est une multinationale: on sent que les décisions sont prises ailleurs et qu'on a peu d'influence. Ce qui est décevant est le manque d'intérêt pour développer le talent local. La compagnie préfère faire venir des developeurs de l'Inde au lieu de former un d'ici. Cest une impression generale bien sur. Certains postes ne sont pas offerts à l'interne d'après mon constat. Montréal coûte relativement moins cher et donc la compagnie préfère transférer un employé de l'inde ici versus les USA ou l'Allemagne et ceci se fait de plus en plus. Le probleme avec l'embauche croissant de developpeurs de l'inde (je dis ceci sans aucun prejugé) est qu il se fait sous prétexte de penurie de main d'oeuvre donc il faut faire venir des "experts" ce qui est plutot surprenant car plusieurs dentre eux ont a peine quelques annees d'experience et n ont même pas le titre d'expert ni senior selon les échelons de SAP meme. Pire encore, certains se font passer pour des experts etrangers dans le cadre du programme de credit d'impot du Quebec pour expert etranger et donc ces employes dits experts etrangers ne paient aucune taxe sur le revenu. Ce credit est normalement accordé si le candidat effectue des activités de recherche scientifique ou innovation, ce qui n'est pas le cas pour bon nombre . Des gens qui n'ont rien a voir avec la recherche scientifique et l'innovation et qui font des taches tel que le support technique, support aux partenaires par exemple se font attribuer ce credit avec l'aide des RH. D'ailleurs il n'y a plus de R&D à Montréal depuis quils ont remerciė le manager et aboli l'équipe de recherche. Côte technique, il y a une ouverture pour les technologies plus courantes comme java mais SAP demeure encré dans son passé ABAP lourd et compliqué... il reste que les developeurs doivent faire face a bcp de processus et de technologie désuète qui ne servira pas dans d'autres compagnies. Les developeurs intermediaires et seniors n'y trouveront pas leur compte non plus. Il y a beaucoup de favoritisme et de decisions prises en secret: un manager qui embauche la fille d'une collègue par exemple. Bien sur, on voit ce genre de chose dans d'autres entreprises aussi mais je ne m'attendais pas a en voir autant pour une compagnie aussi reconnue. Bref, il faut vraiment etre dans les bonnes graces de son manager car ce dernier a tout le pouvoir. Une chose importante qu'il ne faut pas oublier est que les logiciels d'entreprises ne sont pas pour tout le monde et certains n'ont pas d'intérêt pour les sujets de CRM, HR, supply chain.

Conseils à la direction

- offrez donc plus de chance au talent local car la plupart de ces gens qui viennent de l'étranger finissent par quitter la province a cause de la langue. - pourquoi les RH octroient le titre... d'expert etranger a des employes etrangers qui ne font meme pas de taches relies a la recherche scientifique et a l'innovation et qui ne sont pas assez senior pour être classé "expert" par l'échelon de la compagnie. - plus de transparence sur les echelles salariales et details sur comment progresser - plus de clarté sur le development de carriere et comment les promotions sont attribues - manager ont trop de pouvoir ete en abuse dans certains cas

Offres d'emploi