Avis sur Imageworks

Mis à jour le 29 mai 2020

Pour filtrer les avis, ou .
4.1
92%
Recommandent à un ami
89%
Approuvent le PDG
Imageworks President  Robert M. Osher
Robert M. Osher
48 évaluations
  1. Utile (2)

    « « Hôtel Transylvanie 3 » à Vancouver »

    5.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - animation principale à Vancouver, BC
    Recommande
    Perspective neutre

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein moins d'un an

    Avantages

    Excellents soutien et confort, j'ai eu l'impression d'avoir les bons outils pour effectuer mon travail du mieux possible. Travailler avec Genndy et Alan H était une expérience géniale et mémorable, qui façonnera et inspirera mes projets personnels pendant des années. Ils étaient très professionnels et organisés. L'équipe de production nous a aidés à finir tout en offrant une haute qualité et sans paniquer à la dernière minute.

    Inconvénients

    La vie privée et la productivité offertes par la taille et l'agencement des bureaux vous privent de contact humain direct.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  2. « Sony »

    2.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Senior Lighting Artist à Vancouver, BC
    Ne recommande pas

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein

    Avantages

    Salaire, projets, avantages assurance / rappatriement, work permit

    Inconvénients

    Travail en remote, heures supplémentaires, micromanagement


  3. Utile (2)

    « Une société formidable »

    4.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Modeleur 3D principal à Vancouver, BC
    Recommande
    Perspective neutre
    N'approuve pas le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein plus de 3 ans

    Avantages

    Le réseau, les avantages sociaux, les salaires sont tous excellents.

    Inconvénients

    La culture est le point négatif le plus important. Malheureusement, toutes les grandes entreprises qui ont des sites multiples en souffrent.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  4. Utile (8)

    « Environnement toxique »

    1.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Animateur à Vancouver, BC
    Ne recommande pas
    Perspective neutre
    N'approuve pas le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein moins d'un an

    Avantages

    - Salaire élevé, avantages sociaux, nourriture gratuite et événements amusants. - Des projets sympas et de nombreux talents dans un seul et même studio. - Des projections de films gratuites.

    Inconvénients

    - Tout semble très corporatif, froid et clientéliste. - Les nouveaux jeunes animateurs ont fini par devenir capricieux et immatures, de sorte que l'on avait l'impression d'être à nouveau au lycée. Les embauches se jouent au carnet d'adresses plutôt qu'aux compétences. Il ne s'agit pas non plus de la qualité de votre travail ; ils ne se soucient pas de cela, mais simplement d'incorporer et de conserver des artistes bon marché d'une part, et des gens qui se lient d'amitié avec les chefs et les gradés d'autre part. Préparez votre jeu social si vous voulez survivre dans ce studio compétitif et ne vous attendez pas à ce que l'on vous laisse animer de meilleurs plans, car certains des chefs ont leurs favoris lors de l'attribution des plans. - Peu de place pour croître en tant qu'artiste, car les gens ne se parlent pas beaucoup ; il est donc plus difficile de construire une relation suffisante pour pouvoir demander des retours de manière désinvolte. Les artistes sont également micro-gérés et il n'y a pas beaucoup de place pour la liberté de création. - Peu de communication entre les artistes. Vous ne connaissez pas tous les membres de votre équipe et vous ne leur parlez même pas, parfois ; chacun se concentre sur son propre travail dans son propre bureau, comme un esclave. - Malgré le manque de communication, les ragots se répandent toujours dans le studio. - Tout est très politique et si vous êtes en bas de la chaîne, vous serez sur le billot quand il s'agira de décider si vous restez ou non. La plupart des artistes en conçoivent tellement de désespoir qu'ils finissent par faire des heures sup' gratuites pour se donner belle allure. - Préparez-vous à recevoir des critiques de performance biaisées qui ne reflètent pas nécessairement votre véritable performance en raison de chefs eux-mêmes biaisés. - Les dispositifs en place sont très mauvais, même s'il s'agit d'un long métrage, même les plate-formes des écoles en ligne ou d'autre studios sont bien meilleures. Au lieu de faire souffrir les animateurs, pourquoi ne pas d'abord régler les problèmes matériels et investir davantage dans ce domaine, avant d'obliger les animateurs à régler tous les problèmes-modèles. - La direction artistique est très mauvaise pour gérer ses artistes ; elle laisse partir des animateurs seniors talentueux, et prétend qu'il n'y a pas de postes disponibles alors qu'elle engage bientôt de nouveaux juniors de l'extérieur. - Les heures sup', c'est un fait, peuvent être très stressantes.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  5. Utile (2)

    « Ancien Testament »

    3.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Employé anonyme 
    Ne recommande pas
    Perspective positive
    Pas d'avis sur le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein

    Avantages

    Le salaire et les avantages sont très bons. Beaucoup de fonctionnalités d'animation intéressantes et du travail en effets spéciaux. Quelques bons employés/talents. Quantité d'heures supplémentaires raisonnable. Cours de formation ponctuels assurés par d'autres départements et pour répondre à des centres d'intérêts spécifiques (généralement pendant la pause-déjeuner) Films gratuits

    Inconvénients

    L'environnement n'est pas très professionnel et fait penser à une école primaire. Les employés expérimentés doivent ravaler leur fierté tous les jours, juste pour suivre « la voie ». Vos performances réelles sont surveillées de près et dissimulées à la haute direction. La distribution des tâches est aberrante et empêche de savoir quels sont les (nombreux) artistes impliqués. Cela gâche beaucoup de temps et d'efforts et génère de la frustration. La qualité passe après la quantité. L'objectif est de tout faire avec Maya. Usine. Intrigues/unions politiques flagrantes

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  6. Utile (12)

    « Culture dans laquelle ils conservent les profils juniors peu chers et laissent les seniors talentueux s'en aller »

    1.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Directeur technique FX à Vancouver, BC
    Ne recommande pas
    Perspective négative
    N'approuve pas le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein plus d'un an

    Avantages

    Le salaire de l'équipe R&D est bonne pour Vancouver Le pipeline semble plus évolué que ceux du marché

    Inconvénients

    - Très instable, presque comme MPC - On laisse les profils senior s'en aller, tandis qu'on garde les juniors - Pas le meilleur endroit où apprendre des gens, dans la mesure où une bande de gamins sont présents - La conduite de l'animation est très lente et mauvaise, les effets spéciaux ne cessent de couvrir l'animation - Les Ressources Humaines promettent un contrat à durée indéterminée, mais c'est une escroquerie - Le gérant d'artistes ne vous dira pas que vous êtes sur le point de partir jusqu'au dernier moment, même s'ils savent à 90% qu'il y aura une annulation. Ils disent "ça a l'air bien", mais ils ne le disent que pour ne pas vous frustrer. - Pas de place pour le développement, beaucoup de teneurs de porte au sein des départements - Pas de place pour l'innovation, peut-être 1 ou 2 projets sont innovants mais les autres sont vieux de 30 ans.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  7. Utile (5)

    « Des employés non-qualifiés »

    1.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Éclairagiste à Vancouver, BC
    Ne recommande pas
    Perspective négative
    N'approuve pas le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein moins d'un an

    Avantages

    salaire correct bon emplacement bonne équipe de R&D

    Inconvénients

    De nombreux responsables/superviseurs ne sont pas qualifiés pour tenir leur poste. Ils se fichent du travail, ou micro-gèrent tout en faisant preuve d'un ego surdimensionné. La direction artistique ne va nulle part, avis opposés provenant de différentes personnes. L'entreprise blâme les artistes pour des problèmes causés par le pipeline. Intrigues (extrêmement) intenses, pas de communication, environnement de travail très froid. Horaires quotidiens inefficaces. Contrat instable (sur ce point, Sony est le pire de tous les studios d'effets visuels autour de Vancouver), très mauvais projets. Le meilleur projet que vous puissiez obtenir fait partie de la franchise Spiderman. La liste est encore longue. Sony a connu son heure de gloire il y a de nombreuses années. Aujourd'hui, l'entreprise est devenue pire qu'un studio médiocre de la région. L'entreprise n'est pas un navire en perdition : le navire a déjà coulé.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  8. Utile (1)

    « Pas mal pou vfx »

    3.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Superviseur à Vancouver, BC
    Recommande
    Perspective neutre
    N'approuve pas le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein plus de 3 ans

    Avantages

    un bon salaire et de bons avantages, un bel emplacement, des superviseurs formidables et un mélange d'action live et d'animation.

    Inconvénients

    S'éloignant peu à peu des bons gestionnaires qui s'occupent des équipes. Certains supérieurs ne sont pas les meilleurs qui soient, mais c'est partout pareil.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  9. Utile (8)

    « Un bon endroit seulement pour votre CV et votre compte en banque. »

    3.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Employé anonyme à Vancouver, BC
    Perspective négative
    Pas d'avis sur le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein plus d'un an

    Avantages

    Fait rayonner votre CV. Travailler en tant qu'animateur à Imageworks vous donne une chance de travailler sur des VFX et des dessins animés sans changer de poste. De nombreux animateurs talentueux qui ont auparavant travaillé pour Pixar, DramWorks ou Disney se trouvent à deux pas de votre bureau, ce qui vous permet d'apprendre et de faire connaissance avec eux. Bons avantages et salaire correct. Les studios paient 100 % de vos frais médicaux simples et étendus pour vous et toute votre famille, et offrent même désormais un plan de retraite. Site agréable qui a récemment été déplacé dans le centre-ville de Vancouver. Vous pouvez obtenir des réductions dans des restaurants et magasins situés à proximité.

    Inconvénients

    Environnement très corporatif. Aux yeux de la direction, vous êtes l'animateur n°239830 ou autre. Elle ne vous traite que comme une boîte à outils. Ne venez pas ici si vous voulez être traité comme un vrai artiste ou animateur. Et bon courage si vous travaillez en production avec de mauvaises habitudes ou un budget faible. On vous demandera peut-être de faire des heures supplémentaires obligatoires à raison de 60 voire 70 heures par semaine. La majorité des animateurs ne sont payés à 150 % à partir de 10 heures par jour, ce qui n'est pas correct. Vous devez aussi entrer en concurrence avec une bande d'idiots qui travaillent jour et nuit (heures supplémentaires volontaires non déclarées ou non approuvées). Vous serez peut-être parfois surpris et impressionné de les voir travailler gratuitement jusqu'à minuit ou même 2 heures du matin. Ces derniers temps, cette tendance a commencé à créer une sorte de culture Sony. Les responsables le savent probablement, mais les laissent faire. Le studio a nommé certains employés expérimentés responsables pour leurs incroyables compétences en animation. Mais il y a un problème : ils ne savent pas diriger/gérer leur équipe. Préparez-vous à être harcelé, voire trahi parfois. Et n'espérez pas survivre en période creuse simplement parce que vos compétences en animation et vos évaluations sont bonnes. L'entreprise peut très bien décider de vous mettre à la porte simplement car il n'y a pas de place disponible pour le prochain projet actuellement, ce qui peut changer la semaine suivante, le jour-même ou le lendemain de votre départ. Et leurs plateformes sont horribles.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
  10. Utile (6)

    « Entreprise, mais bon lieu de travail. »

    4.0
    • Équilibre travail/vie privée
    • Culture et valeurs
    • Opportunités de carrière
    • Rémunération et avantages
    • Équipe dirigeante
    Ancien employé - Directeur technique de tuyauterie à Vancouver, BC
    Recommande
    Perspective neutre
    Pas d'avis sur le PDG

    J'ai travaillé chez Imageworks à temps plein moins d'un an

    Avantages

    Très bon environnement. Je participais aux questions ergonomiques et on m'a recommandé de travailler debout. Fiches de salaire données régulièrement chaque semaine, pas de problème d'heures supplémentaires. Je travaillais dans le bureau de Vancouver et toutes les réunions se faisaient en vidéo conférence avec le bureau de LA. Les outils étaient les mêmes pour les deux bureaux.

    Inconvénients

    À L'époque, je travaillais chez SPI et la plupart des supérieurs, dont le superviseur CG et les autres managers étaient à LA. Donc, c'était difficile d'être en contact avec eux et de savoir ce qui se passait réellement chez SPI. Chez SPI, la hiérarchie est très complexe et il est difficile de discuter avec le responsable du service. Il est presque impossible d'aller plus loin dans la hiérarchie ou de voir les responsables des autres départements. On faisait beaucoup d'heures supplémentaires. Sur un contrat de 6 mois, j'ai travaillé 3 semaines de 40 h. Pour le reste j'étais à plus de 50 h.

    Continuer à lire
    Traduit de l'anglais
    Afficher l'original
Affichage de 1 - 10 sur 20 avis en Français
</>Intégrer